Sylvie Stéphanidès






Après des études pianistiques au CNR de Rennes sous la direction de Jean Léon Cohen, élève de Vlado Perlemuter, Sylvie Stéphanidès se perfectionne à Paris auprès d’Yvonne Loriod et de Pierre Réach. Elle reçoit également les précieux conseils de Pierre Barbizet.

 C’est auprès de Pierre Froment, élève tant appréciée d’Alfred Cortot, qu’elle perfectionne sa pédagogie et obtient le certificat d’aptitude à l’enseignement du piano en 1988 et devient alors professeur d’enseignement artistique, au conservatoire de Saint Nazaire d’abord, à celui de la Roche-Sur-Yon ensuite et au CNR d’Angers en dernier lieu.








Après 25 années d’enseignement au conservatoire, passionnée par la pédagogie différenciée, elle a choisi de consacrer son enseignement d'une part aux enfants précoces et aux enfants Dys dans le cadre de son cours "Pianoprécoce", et d'autre part aux adultes reprenant ou débutant le piano.




A l’Université Permanente de Nantes elle enseigne depuis cinq ans la pratique du piano en cours collectifs pour adultes et a créé un cours original de Concert-Analyse où elle présente au public des séances mêlant piano, poésie, peinture et littérature.

Si c’est le piano qui a engendré sa réflexion pédagogique, c’est aussi par l’exercice d’une pédagogie originale dédiée à la différence qu’elle a retrouvé le chemin du public.

Elle a ainsi renoué avec le piano solo en récital, a créé un spectacle à succès de théâtre musical autour de textes de Marcel Proust. Elle est la directrice artistique du festival "Les pianos de l'été" à Chaligny en Vendée, et sera en octobre la pianiste invitée du festival "Piano à Bézyl" en Ille et Vilaine.